Origine du Thé

Tea field

Boisson que nous consommons de façon quotidienne de nos jours, le thé est probablement apparu il y a environ 5000 ans.

Plusieurs légendes entourent le mystère de son origine, la plus ancienne remonte à 2737 av. J.C. en Chine.

L’Empereur Shen Nong (le divin moissonneur), dernier des trois Empereurs mythiques, soucieux du bien-être et de la santé de ses sujets, décide de consommer une multitude de plantes, cherchant à définir leurs propriétés médicinales. Il fut l’inventeur du premier traité de pharmacopée. D’ailleurs, pour la santé de son peuple, il leur ordonne de faire systématiquement bouillir l’eau avant de la consommer. 

Par une journée de grande chaleur, l’Empereur, après avoir absorbé une plante qui l’empoisonna, s’assis à l’ombre d’un arbuste, fait bouillir de l’eau pour se désaltérer puis s’assoupit. Pendant son sommeil, le vent agita les branches de l’arbuste près duquel il se tenait et quelques feuilles tombèrent dans la jarre. A son réveil, Shen Nong, découvrit cette infusion colorée et décida de la boire ce qui le soigna sur le champ. De plus, il trouva cette infusion délicieuse, décida de développer les jardins de thés et incita ses sujets à faire du thé leur boisson favorite.

C’est au VIIème siècle que les premières exportations de thé débutent de Chine vers le Tibet.
Mais il ne devient l’objet d’un commerce florissant en Asie qu’à partir du Xème siècle.

Sous la dynastie des Tang (618-907), le thé devient l’objet d’un rite raffiné.
Il est principalement consommé sous forme de soupe, additionnant le thé en poudre infusé avec une pincée de sel et un peu d’eau, de soupe d’agrumes, en y ajoutant des épices, écorces d’agrumes et des fruits ou sous forme de boisson pour les moines bouddhistes, qui eux-mêmes l’intronisèrent au Japon entre le VIIème et le IXème siècle.

Sous les Song (960-1279), on le bat en mousse avec une fine tige de bambou, et le thé devient l’objet de véritables cérémonies.
Ce n’est que sous les Ming (1368-1644), enfin, que le thé commence à être consommé comme aujourd’hui : dans une théière, infusé plusieurs fois.

Cité par Marco Polo (1254-1323) dans son livre « Les Merveilles du Monde », le thé ne fait son apparition en Occident qu’en 1606, grâce à la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales.

Dabord réservé à l’aristocratie, le thé se diffuse progressivement dans toutes les couches de la population.

Il devint vite la boisson préférée des Anglais et la demande des marchés européens ne cessa de croître. De ce fait, les premières boutiques spécialisées s’ouvrirent à Londres ; le thé fit son entrée à la Cour Royale d’Angleterre sous le règne de Charles II.

Au début du XIXème siècle, la croissance de la consommation du thé en occident et les prix élevés imposés par les chinois incitent les Anglais à développer des plantations en Inde et à Ceylan. Le thé est ensuite implanté dans d’autres régions du monde, Afrique noire ou plus récemment Amérique du sud.

Publicités

Une réflexion sur “Origine du Thé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s