JAPON. Nouvelles récoltes 2019.

Chaque année, le Shincha est attendu avec une grande impatience au Japon comme ailleurs. Littéralement Shincha signifie : ‘Nouveau Thé’. Il s’agit de la première récolte ou ‘Ichi Bancha’ effectuée au printemps et celle, qui demande le plus d’attention et de savoir-faire de la part des producteurs. Notre experte Marine Sonié vous invite à la découverte de deux crus d’exception.

SHINCHA DHARMA 2019 – BOÎTE DE 50G

Le Shincha Dharma réunit toutes les attentes que l’on peut avoir avec une récolte de printemps du japon : une forte personnalité à la liqueur à la fois fraîche (herbe fraîchement coupée) et fleurie.
Ce lot de thé, d’uniqement 150kg, a été récolté le 10 mai 2019 à 350m d’altitude dans la région de Shizuoka à l’aide de ciseaux mécaniques.
Son nom lui a été donné par son producteur, monsieur Wada en référence aux Darumas, figurines de papier mâché japonaise de la forme d’un moine bouddhiste.
Parfait en accompagnement de tartes ou de desserts fruités …

Particularité : Uniquement 150 kg de ce thé ont été récolté.
On retrouve ici le cépage Yabukita, le plus utilisé dans la région de Shizuoka.
Attaque : Végétale, fleurie.
Cœur : Une liqueur à la fois fraîche (herbe fraîchement coupée) et fleurie. Une texture presque huileuse qui rappelle l’univers de la parfumerie.
Rémanence : Une très légère astringence qui permet une bonne longueur en bouche.
Familles aromatiques : Végétale.
Infusion : de 2 à 2min30 à 75°C

SHINCHA SATSUMASENDAI 2019 – BOÎTE DE 50G

En provenance d’une plantation familiale de la ville de Satsumasendaï, d’où il tire son nom, et du travail exemplaire de Mr. Kinkichi Miyazono, ce thé vert à été récolté mécaniquement à 350m d’altitude, le 20 avril 2019.
Issu du croisement d’un cultivar japonais et chinois, nous retrouvons ici le célèbre cépage Asanoka, tant affectionnés par les amateurs français.
Ce cultivar Asanoka est particulièrement apprécié car il offre à la fois la douceur et la fraîcheur typique des thés verts japonais et le côté torréfié et gourmand des thés chinois. Ses notes de châtaigne et de sucre chaud se marieront merveilleusement avec une crème aux oeufs… Un thé à déguster et à partager tout au long de la journée !

Particularité : Issu du croisement d’un cultivar Japonais et Chinois, nous retrouvons ici le célèbre cépage Asanoka, tant apprécié des amateurs français. En provenance d’une plantation familiale, et du travail exemplaire de Monsieur Kinkichi Miyazono.
Attaque : Chaleureuse, pyrogénée.
Cœur : Une texture moelleuse, une liqueur gourmande typique du cépage Asanoka. Des notes de châtaigne et de sucre chaud.
Rémanence : Une accroche très légère, on retrouve ici la peau de châtaigne.
Familles aromatiques : Végétale.
Infusion : 2min à 75°C

Nos nouvelles théières en fonte du Japon

THÉIÈRES EN FONTE DE LA FONDERIE WAZUKU 

Pures et modernes, les lignes des théières de la fonderie WAZUQU sont superbes.

Héritiers d’un savoir-faire ancestrale, les ouvriers-artisans apportent un soin particulier à l’émaillage et à la patine de tous les modèles. Toutes ces théières sont équipées d’un filtre.
De 0,4L à 0,8L vous trouverez sans doute la théière qu’il vous faut.

Quelques mots à propos de WAZUKU …
«Kikuchi Hojudo», la fonderie qui fabrique les produits WAZUQU  a été créée en 1604 par Kiheiji Kikuchi sous le patronage du seigneur de Yamagata, Yoshiaki Mogami.
Transmis de génération en génération, son maître actuel est le 15ème. Ces théières en fonte ont été offertes en cadeaux aux empereurs japonais des ères Meiji, Taisho et Showa.

Les produits WAZUQU sont appréciés des connaisseurs, utilisés dans les hôtels et restaurants étoilés comme par les amateurs de thé du monde entier.
Ces produits ont remporté de nombreux prix, depuis le grand prix lors de l’exposition internationale de Philadelphie en 1926, le prix spécial du Good Design Award  … Aujourd’hui, les théières en fonte WAZUQU sont les seules sélectionnées dans le cadre de la marque COOL JAPAN, organisée par le Ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie (MITE).